Le MFP s’investit dans la vulgarisation et l’animation scientifique

14 December 2021 by Christina Calmels
En plus des Circuits Scientifiques dans le cadre de la fête de la science, le MFP a également participé en cette fin d’année, à trois autres actions de vulgarisation et d’animation scientifiques. 

En plus des Circuits Scientifiques dans le cadre de la fête de la science, le MFP a également participé en cette fin d’année, à trois autres actions de vulgarisation et d’animation scientifiques.

Soirée des lauréats FRM

La soirée des lauréats FRM 2021 s’est déroulée le 08 Novembre 2021 à la Librairie Mollat, en présence de Manuel Tunon de Lara. Il s’agissait d’une soirée de rencontre entre la FRM, ses lauréats et donateurs.

Marie Line Andreola, Denis Dacheux et Rijatiana Ramanantsalama ont participé à cette soirée.

Rija  étant bénéficiaire d’un programme fin de thèse de 4ème année de la part de la FRM, s’y est donc rendu avec son directeur de thèse Denis Dacheux .

Marie-Line , quant à elle, était là en tant que représentante et collaboratrice de Andreas Bikfalvi qui, en plus d’un financement ANR et région, a obtenu un financement FRM sur le projet Vascov. Elle accompagnait l’étudiante d’Andréas Bikfalvi, Laura Chaillot, à cette soirée.

Les 2 étudiants ont pu exposer leurs travaux de recherche et remercier la FRM pour leur aide précieuse.

Voici le lien vers un clip court de la  soirée FRM.

https://www.dropbox.com/s/zxk1b9jaafixkbq/ClipFRM.movie.mp4?dl=0

 

Déclics

Dans le cadre de l’opération Declics (Dialogues Entre Chercheur(e)s et Lycéen(ne)s pour les Initier à la Construction des Savoirs), Elina Casas s’est rendu le 18 novembre dernier au lycée Saint Louis pour participer, avec 12 autres « Ambassadeurs » (chercheurs, ingénieurs, doctorants, directeurs de recherches et personnels du lycée) à un speed-meeting pour des élèves de 2nde et 1ère STL (option science des laboratoires). Toutes les 10 minutes, les ambassadeurs changeaient de groupe d’élèves. Elina a parlé de son métier d’assistante ingénieur au CNRS, de son parcours (elle a fait un BTS Biotechnologie dans ce lycée) et de la recherche dite publique. Les élèves avaient préparé des questions à poser, telles que ” en quoi consiste votre métier », « quels sont les points négatifs/positifs dans la recherche publique », « ce que je veux faire plus tard “… « C’est important de pouvoir discuter avec eux pour les aider à s’orienter par la suite mais aussi de leur montrer la diversité qui existe dans chaque équipe de recherche », nous confie Elina sur cette journée.

Denis Dacheux a également participé  le 30 novembre à une journée d’échange Declic au lycée des Graves à Gradignan pour des lycéens de Seconde, première et terminale.

 

 

L’Année de la biologie

Le 19 Novembre dernier s’est tenue la journée de lancement régional de l’année de la biologie 2021-2022 du CNRS.

ML Andreola a participé à une journée organisée au lycée Vaclav Havel en présence du délégué régional Younis Hermès, du directeur de l’Institut des Sciences Biologiques du CNRS André le Bivic, du responsable innovation, de Madame Bisagni-Faure, rectrice de la région nouvelle-Aquitaine, de l’académie de Bordeaux, chancelière des Universités…

Après les discours d’ouverture, s’est tenue la présentation par V. Lublin de ma thèse en 180 secondes. Après quoi une table ronde intitulée « Du laboratoire de recherche à la classe » s’est tenue pendant 2 heures. Les intervenants (Marie-Line Andreola, chercheur, MFP & UB’L3 ; Daniel Choquet, chercheur, IINS & BIC ; Victoria Lublin, doctorante, CRPP ; Jean-Luc Morel, chercheur, IMN) ont échangé avec les lycéens de cinq classes de première. Chacun des 4 intervenants a présenté son propre parcours, qui a révélé des chemins tous différents pour parvenir aux postes occupés aujourd’hui.

Chaque intervenant avait proposé à l’avance la présentation d’un exemple d’action science/société. Ainsi les sujets abordés ont porté sur les circuits scientifiques bordelais, TikTok avec le média Curieux, ou une expérience aquitaine mettant l’élève au cœur de la recherche (réaliser des expériences avec eux autour d’une problématique qui touche à la mémoire). Après la présentation de chacune de ces actions, animations préparées par Laurence Chevillot, les lycéens ont pu poser leurs questions sur chacun des sujets. Leurs interrogations ont porté aussi bien sur le chercheur à lunette et en blouse blanche (mythe ou réalité ?), que la réalité de l’infection par le SARS-CoV-2 sur le système nerveux. Ils se sont interrogés sur la réalité des collaborations ou plutôt de la diffusion des résultats entre les chercheurs dans un contexte compétitif, ou la liberté de pouvoir réaliser ses travaux par rapport aux financeurs de la recherche.  Marie Line de conclure : « l’expérience s’est déroulée dans un joyeux brouhaha ponctué par la sonnerie marquant la fin des cours (25 secondes d’une musique de variétés, choisie chaque semaine par les élèves) ».

Anne Cayrel  a également participé à cette journée sous la forme d’atelier et forum des métiers où elle a pu présenter son parcours mais également leur faire une présentation interactive de son métier. Les ateliers se sont déroulés sur l’après midi, avec 30min par demi-classe, des secondes et premières avec la présentation des virus et de la technique PCR et un test propreté des mains sur boîtes LB agar. « Les jeunes étaient très intéressés, ont beaucoup participé et posé plein de questions ».

Read also

29 May 2024 by Delphine LAPAILLERIE

28 May 2024 by Delphine LAPAILLERIE